Laisser un commentaire

Forum Ibn Khaldoun pour le développement

Bulletin de Conjoncture T3 2017

La reprise de la croissance parait se confirmer au vu des données à fin septembre 2017 sous l’effet, notamment, de l’amélioration des indicateurs relatifs à la production agricole et à l’activité touristique. Cette relance demeure, cependant, fragile du fait de la faiblesse qui continue à marquer l’investissement. Elle est, de plus, fortement altérée par la persistance des tensions sociales et surtout par l’aggravation de la situation de la balance des paiements et des finances publiques, avec pour conséquence la poursuite du glissement du dinar et l’alourdissement de la dette publique, rendant incontournable l’accélération du processus de réformes pour créer les conditions d’une croissance durable et inclusive.

Forum Ibn Khaldoun pour le développement

LES RELATIONS EURO-MAGHREBINE, EURO-MEDITERRANEENNE ET EURAFRICAINE

Le monde vit de profondes mutations, considérablement accélérées par les formidables percées technologiques, particulièrement dans les domaines du transport, de l’information et de la communication.
De nouvelles tendances lourdes recomposent l’échiquier mondial et notamment méditerranéen et africain. Elles concernent l’Accord de Paris sur le climat, le regain d’intérêt en faveur de la méditerranée dans le cadre notamment du processus de Barcelone et de l’initiative de la « Nouvelle Route de la Soie » lancée récemment par la Chine.
Le présent essai de Salah HANNACHI, traite du voisinage européen et maghrébin, met l’accent sur les dimensions méditerranéenne et africaine de ce voisinage, explicite les différentes approches d’intégration industrielle et économique, dans le cadre de la démarche institutionnelle de gouvernement à gouvernement ou de l’investissement privé, présente les différentes opportunités susceptibles d’être exploitées par les différents acteurs de la région et souligne enfin l’importance qui doit être donnée à la culture en tant que référence incontournable à l’ère de la globalisation.

Forum Ibn Khaldoun pour le développement

Bulletin de Conjoncture T2 2017

Les données disponibles à fin juin 2017 confortent la reprise de la croissance du PIB grâce, notamment, à l’amorce d’un redressement prometteur de l’activité touristique et agricole en Tunisie.
A l’inverse de ce début d’embellie, l’investissement tarde à retrouver le trend ascendant attendu dans le cadre du nouveau plan de développement. Le chômage demeure élevé ; il continue à toucher près du tiers des diplômés du supérieur. La pression sur les prix demeure vive, malgré la politique active de subvention des prix des produits essentiels. Enfin d’importantes tensions sont relevées au niveau des équilibres financiers, aussi bien intérieurs qu’extérieurs, entraînant une dépréciation du dinar vis-à-vis de la plupart des devises étrangères et un alourdissement de la dette publique tunisienne.

Forum Ibn Khaldoun pour le développement

Bulletin de Conjoncture T1 2017

Les indicateurs disponibles, à ce stade, révèlent l’amorce d’une reprise de la croissance de la production et, à un degré moindre, de l’investissement ; ce qui permet, d’escompter, a priori, la réalisation effective des prévisions établies dans le cadre du Budget Economique en matière de relance de la croissance du PIB pour atteindre le taux de 2.5 pourcent, et un léger mieux au niveau de l’investissement pouvant conduire à un montant se situant près de la barre de 20 pourcent du PIB.

Forum Ibn Khaldoun pour le développement

Éléments d’appréciation des résultats de l’année 2016

Les résultats provisoires de l’année 2016 révèlent, au vu des données disponibles, une situation économique et financière difficile, marquée, pour la deuxième année consécutive, par une faible activité économique, de fortes tensions sociales et financières et une altération notable des fondamentaux de l’économie.

Quelques signaux, plutôt positifs, sont, néanmoins, relevés et laissent entrevoir, sous réserve de confirmation, un redressement possible, dans le proche avenir, des différents paramètres de l’économie nationale.

Forum Ibn Khaldoun pour le développement

Partenariat Tunisie UE

L’engagement de la Tunisie dans des négociations avec l’Union Européenne en vue de conclure un nouvel accord complet et approfondi (ALECA) suscite un large débat.
L’extension de la zone de libre-échange aux services et, partiellement, à l’agriculture et le rapprochement des législations et des réglementations avec « l’acquis communautaire », sont pour les uns une opération à très haut risque. Ils sont perçus, par d’autres, comme une démarche incontournable, une formidable opportunité pour consolider les acquis de l’Accord d’Association.
Est-ce que, réellement, l’économie tunisienne a tiré profit de l’Accord d’Association ? Est-ce qu’elle a intérêt à rejoindre les pays qui ont approfondi leurs relations d’échanges avec l’Union Européenne ?
Le présent papier essaie, à la lumière des études élaborées et des réflexions engagées, de répondre à ces interpellations.

Forum Ibn Khaldoun pour le développement

Eléments d’appréciation du climat des affaires

Le groupe de la Banque Mondiale élabore chaque année un Rapport, intitulé « DOING BUSINESS ». Celui-ci évalue l’efficience des règlementations relatives à l’entreprise dans les différentes phases de sa vie, allant de la création à la cessation de l’activité et classe les pays en fonction des résultats des évaluations.
Le présent papier essaie d’apprécier le dernier classement de la Tunisie et de présenter, à la lumière de l’analyse des différentes composantes du climat d’investissement, quelques propositions susceptibles, une fois traduites en mesures concrètes, d’améliorer, de façon significative, le climat d’investissement et d’affaires.

Forum Ibn Khaldoun pour le développement

Bulletin de Conjoncture Décembre 2016

La conjoncture économique à fin décembre 2016 demeure, dans l’ensemble, déprimée. Elle continue à être marquée par le ralentissement de l’activité économique et l’aggravation des tensions sur les équilibres financiers, aussi bien intérieurs qu’extérieurs.  Les signaux relativement positifs, récemment apparus, en particulier au niveau des déclarations d’investissement, des investissements directs étrangers et des exportations, sont, certes,encourageants mais demeurent faibles. Ils  ne concernent que les industries manufacturières, essentiellement non alimentaires et ne sont pas encore suffisamment forts pour modifier l’appréciation générale de la situation économique.

Forum Ibn Khaldoun pour le développement

Bulletin de Conjoncture Novembre 2016

La conjoncture économique à fin novembre 2016 prolonge celle relevée durant les derniers mois. Elle continue, en effet, à être marquée par de faibles niveaux d’activités et de fortes tensions financières, entraînant une importante altération des fondamentaux. Quelques signaux, relativement positifs, sont, cependant, relevés. Ils concernent, comme cela est développé plus loin, la confirmation de la reprise des exportations non alimentaires, l’augmentation notable des intentions d’investissements dans les industries manufacturières et le succès de la conférence internationale sur l’investissement « Tunisie 2020 » laissant entrevoir le retour de la Tunisie sur la carte de l’investissement extérieur.