Laisser un commentaire

Forum Ibn Khaldoun pour le développement

L’AFRIQUE UN IMPORTANT POTENTIEL DE CROISSANCE

L’Afrique est souvent décrite aujourd’hui par beaucoup d’observateurs et d’opérateurs commerciaux, économiques et industriels comme étant le marché du XXIème siècle. La dynamique qui a prévalu tout au long des dernières années et l’émergence de beaucoup de pays de l’Afrique sub-saharienne comme acteurs importants sur la scène énergétique suscitent un intérêt croissant de la part de nombreux pays pour développer leurs relations d’affaires avec le continent.

Forum Ibn Khaldoun pour le développement

Résultats de l’année 2017

La situation macro-économique de l’année 2017 porte la marque d’une nouvelle dégradation des fondamentaux malgré une relance relative de la croissance et des exportations.
La relance relative de la croissance du PIB et des exportations s’accompagne, en effet, par une poussée de l’inflation, un maintien du niveau élevé du chômage, une aggravation de la dette publique et une importante détérioration du commerce extérieur et de la balance des paiements, rendant nécessaire la mise en œuvre de profonds ajustements et reformes pour corriger les distorsions et retrouver le chemin d’une forte croissance sur des bases viables et durables.

Forum Ibn Khaldoun pour le développement

LES RELATIONS EURO-MAGHREBINE, EURO-MEDITERRANEENNE ET EURAFRICAINE

Le monde vit de profondes mutations, considérablement accélérées par les formidables percées technologiques, particulièrement dans les domaines du transport, de l’information et de la communication.
De nouvelles tendances lourdes recomposent l’échiquier mondial et notamment méditerranéen et africain. Elles concernent l’Accord de Paris sur le climat, le regain d’intérêt en faveur de la méditerranée dans le cadre notamment du processus de Barcelone et de l’initiative de la « Nouvelle Route de la Soie » lancée récemment par la Chine.
Le présent essai de Salah HANNACHI, traite du voisinage européen et maghrébin, met l’accent sur les dimensions méditerranéenne et africaine de ce voisinage, explicite les différentes approches d’intégration industrielle et économique, dans le cadre de la démarche institutionnelle de gouvernement à gouvernement ou de l’investissement privé, présente les différentes opportunités susceptibles d’être exploitées par les différents acteurs de la région et souligne enfin l’importance qui doit être donnée à la culture en tant que référence incontournable à l’ère de la globalisation.

Forum Ibn Khaldoun pour le développement

Éléments d’appréciation des résultats de l’année 2016

Les résultats provisoires de l’année 2016 révèlent, au vu des données disponibles, une situation économique et financière difficile, marquée, pour la deuxième année consécutive, par une faible activité économique, de fortes tensions sociales et financières et une altération notable des fondamentaux de l’économie.

Quelques signaux, plutôt positifs, sont, néanmoins, relevés et laissent entrevoir, sous réserve de confirmation, un redressement possible, dans le proche avenir, des différents paramètres de l’économie nationale.

Forum Ibn Khaldoun pour le développement

Partenariat Tunisie UE

L’engagement de la Tunisie dans des négociations avec l’Union Européenne en vue de conclure un nouvel accord complet et approfondi (ALECA) suscite un large débat.
L’extension de la zone de libre-échange aux services et, partiellement, à l’agriculture et le rapprochement des législations et des réglementations avec « l’acquis communautaire », sont pour les uns une opération à très haut risque. Ils sont perçus, par d’autres, comme une démarche incontournable, une formidable opportunité pour consolider les acquis de l’Accord d’Association.
Est-ce que, réellement, l’économie tunisienne a tiré profit de l’Accord d’Association ? Est-ce qu’elle a intérêt à rejoindre les pays qui ont approfondi leurs relations d’échanges avec l’Union Européenne ?
Le présent papier essaie, à la lumière des études élaborées et des réflexions engagées, de répondre à ces interpellations.

Forum Ibn Khaldoun pour le développement

Eléments d’appréciation du climat des affaires

Le groupe de la Banque Mondiale élabore chaque année un Rapport, intitulé « DOING BUSINESS ». Celui-ci évalue l’efficience des règlementations relatives à l’entreprise dans les différentes phases de sa vie, allant de la création à la cessation de l’activité et classe les pays en fonction des résultats des évaluations.
Le présent papier essaie d’apprécier le dernier classement de la Tunisie et de présenter, à la lumière de l’analyse des différentes composantes du climat d’investissement, quelques propositions susceptibles, une fois traduites en mesures concrètes, d’améliorer, de façon significative, le climat d’investissement et d’affaires.