Forum Ibn Khaldoun pour le développement

Débat sur les priorités de la Tunisie à court et moyen termes

La Tunisie a accusé en 2020, du fait du Covid-19, une grave récession, une détérioration des indicateurs économiques et une aggravation de l’endettement.
En 2021, la crise sanitaire est encore là, la situation demeure difficile et les perspectives ne sont pas favorables du fait notamment des pressions exercées sur le budget de l’Etat et des difficultés pour la mobilisation des ressources extérieures pour son financement.
Le débat introduit et animé par Abdelhamid Triki ancien Ministre du Plan et de la Coopération internationale a permis de présenter l’état des lieu et de proposer des actions à très court terme et des réformes et ajustements à moyen terme pour permettre à l’économie tunisienne de retrouver son dynamisme et nouer avec une croissance durable et inclusive tout en assurant la soutenabilité des s équilibres financiers.

Détails
Forum Ibn Khaldoun pour le développement

Bulletin de Conjoncture T2 2021

La situation économique est difficile et devient même préoccupante durant le 2e trimestre 2021 et au-delà, avec l’aggravation de la crise sanitaire : le chômage continue d’augmenter, l’investissement poursuit sa baisse et les pressions sur le budget de l’état et les paiements extérieurs, du fait des difficultés de mobilisation des ressources extérieures de financement, sont de plus en plus aigües. Seule la mise en œuvre d’importantes réformes politiques et économiques pourrait favoriser l’initiative et stimuler l’investissement, principal moteur d’une croissance durable et inclusive.

Détails