Forum Ibn Khaldoun pour le développement

La pensée économique d’Ibn Khaldoun

Comment se présente la pensée économique d’IBN KHALDOUN dont notre association a choisi de porter l’illustre nom ? Comment cette personnalité hors pair a su intégrer dans ses analyses les dimensions sociologiques, économiques et politiques ? Quelles sont les caractéristiques des théories et des axiomes développés par le grand érudit ?
Ces différents aspects ont fait l’objet d’un débat organisé par le Forum IBN KHADOUN pour le Développement le 2 mai 2017 sur la base d’une présentation Powerpoint effectuée par Mr SALEM MEKKI et de réflexions complémentaires formulées par Mr SALAH HANNACHI.

Détails
Forum Ibn Khaldoun pour le développement

L’INNOVATION ET LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Le renforcement de la recherche scientifique et de son rendement en termes d’innovation constitue un important enjeu pour l’économie tunisienne dans la mesure où la réalisation effective de ce choix facilite le passage à un nouveau palier de développement où la croissance n’est plus assurée, seulement, par l’accumulation des facteurs de production mais, l’est de plus en plus, par l’innovation.
Cet enjeu a fait l’objet d’un débat organisé le 6 avril 2017 par le Forum Ibn KHALDOUN pour le Développement sur la base de quelques éléments d’appréciation de la recherche scientifique en Tunisie présentés par Mme NOURA LAROUSSI BEN LAZREG.

Détails
Forum Ibn Khaldoun pour le développement

Bulletin de Conjoncture T1 2017

Les indicateurs disponibles, à ce stade, révèlent l’amorce d’une reprise de la croissance de la production et, à un degré moindre, de l’investissement ; ce qui permet, d’escompter, a priori, la réalisation effective des prévisions établies dans le cadre du Budget Economique en matière de relance de la croissance du PIB pour atteindre le taux de 2.5 pourcent, et un léger mieux au niveau de l’investissement pouvant conduire à un montant se situant près de la barre de 20 pourcent du PIB.

Détails
Forum Ibn Khaldoun pour le développement

Éléments d’appréciation des résultats de l’année 2016

Les résultats provisoires de l’année 2016 révèlent, au vu des données disponibles, une situation économique et financière difficile, marquée, pour la deuxième année consécutive, par une faible activité économique, de fortes tensions sociales et financières et une altération notable des fondamentaux de l’économie.

Quelques signaux, plutôt positifs, sont, néanmoins, relevés et laissent entrevoir, sous réserve de confirmation, un redressement possible, dans le proche avenir, des différents paramètres de l’économie nationale.

Détails
Forum Ibn Khaldoun pour le développement

Partenariat Tunisie UE

L’engagement de la Tunisie dans des négociations avec l’Union Européenne en vue de conclure un nouvel accord complet et approfondi (ALECA) suscite un large débat.
L’extension de la zone de libre-échange aux services et, partiellement, à l’agriculture et le rapprochement des législations et des réglementations avec « l’acquis communautaire », sont pour les uns une opération à très haut risque. Ils sont perçus, par d’autres, comme une démarche incontournable, une formidable opportunité pour consolider les acquis de l’Accord d’Association.
Est-ce que, réellement, l’économie tunisienne a tiré profit de l’Accord d’Association ? Est-ce qu’elle a intérêt à rejoindre les pays qui ont approfondi leurs relations d’échanges avec l’Union Européenne ?
Le présent papier essaie, à la lumière des études élaborées et des réflexions engagées, de répondre à ces interpellations.

Détails
Forum Ibn Khaldoun pour le développement

Eléments d’appréciation du climat des affaires

Le groupe de la Banque Mondiale élabore chaque année un Rapport, intitulé « DOING BUSINESS ». Celui-ci évalue l’efficience des règlementations relatives à l’entreprise dans les différentes phases de sa vie, allant de la création à la cessation de l’activité et classe les pays en fonction des résultats des évaluations.
Le présent papier essaie d’apprécier le dernier classement de la Tunisie et de présenter, à la lumière de l’analyse des différentes composantes du climat d’investissement, quelques propositions susceptibles, une fois traduites en mesures concrètes, d’améliorer, de façon significative, le climat d’investissement et d’affaires.

Détails
Forum Ibn Khaldoun pour le développement

Bulletin de Conjoncture Décembre 2016

La conjoncture économique à fin décembre 2016 demeure, dans l’ensemble, déprimée. Elle continue à être marquée par le ralentissement de l’activité économique et l’aggravation des tensions sur les équilibres financiers, aussi bien intérieurs qu’extérieurs.  Les signaux relativement positifs, récemment apparus, en particulier au niveau des déclarations d’investissement, des investissements directs étrangers et des exportations, sont, certes,encourageants mais demeurent faibles. Ils  ne concernent que les industries manufacturières, essentiellement non alimentaires et ne sont pas encore suffisamment forts pour modifier l’appréciation générale de la situation économique.

Détails
Forum Ibn Khaldoun pour le développement

Valorisation des ressources humaines

La valorisation des ressources humaines a été, de tout temps, en tête des priorités de la Tunisie, étant considérée comme un levier du développement et sa finalité. Toutefois, malgré les efforts déployés, une partie non négligeable de la population tunisienne se sent, aujourd’hui, mal dans sa peau, tiraillée par des sentiments contradictoires, où se mêlent l’ambition et le défaitisme. Que faire pour faire face à cette situation qui est partagée avec de nombreux autres pays ? comment mettre fin au sentiment d’abattement et valoriser l’important capital humain dont dispose le pays ?
Ces interpellations ont été l’objet du débat suivant introduit par Mme ZEINEB BEN AMMAR MAMELOUK professeur de l’Université de Tunis, tenu le 10 janvier 2017.

Détails
Forum Ibn Khaldoun pour le développement

Bulletin de Conjoncture Novembre 2016

La conjoncture économique à fin novembre 2016 prolonge celle relevée durant les derniers mois. Elle continue, en effet, à être marquée par de faibles niveaux d’activités et de fortes tensions financières, entraînant une importante altération des fondamentaux. Quelques signaux, relativement positifs, sont, cependant, relevés. Ils concernent, comme cela est développé plus loin, la confirmation de la reprise des exportations non alimentaires, l’augmentation notable des intentions d’investissements dans les industries manufacturières et le succès de la conférence internationale sur l’investissement « Tunisie 2020 » laissant entrevoir le retour de la Tunisie sur la carte de l’investissement extérieur.

Détails